thrmagazine

Agadir Hôtellerie. Décès d’un grand professionnel gadiri M. Belhacen Ouakrim du Beach Club nous quitte.


Jeudi 26 Février 2015

C’est avec une intense affliction que nous avons appris le décès de Si Belahcen Ouakrim, propriétaire du Beach Club. Le défunt s’est éteint jeudi après midi.




  
Agadir  Hôtellerie.
Décès d’un grand professionnel gadiri
M. Belahcen Ouakrim du Beach Club nous quitte.
 
  C’est avec une intense affliction que nous avons appris le décès de Si Belahcen Ouakrim, propriétaire du Beach Club. Le défunt s’est éteint le jeudi 26 février, en fin d’ après midi.
Feu Belahcen fut un hôtelier et un grand professionnel hors paire qui a toujours milité corps, âme et biens pour la promotion de la destination Agadir. IL était toujours serviable, le premier à répondre à toute initiative qui touche la promotion et la consolidation de la destination balnéaire.
A travers une participation particulière à son enterrement, avec la présence des autorités locales  à leur tête le Wali Med El Yazid Zellou, des professionnels du secteur du tourisme, en tête S. Benhammane, président du CRT,le personnel des hôtels, ses amis, les gens qu’il avait côtoyés d’une manière ou d’une autre. Ce fut là un dernier hommage et un dernier accompagnement à ce grand homme.
 Hommage bien mérité pour le professionnel hors paire qu’il est ; mais également pour l’homme à travers ses initiatives personnelles de soutien aux autres, notamment les nécessiteux. Il faisait tout avec conviction et modestie. Feu Belahcen était d’une grande disponibilité et ne disait jamais non pour toute action qui touchait à la promotion touristique d’Agadir et du Maroc. Ce fut également un grand entrepreneur, poussant son implication à créer la première compagnie aérienne privée « Mondair », basée à Agadir.
  Son professionnalisme, son savoir faire en hôtellerie faisaient la fierté de tous les gens qui ont travaillé avec lui. Ce fut un vrai vétéran de l’hôtellerie nationale, exerçant son métier depuis des années, avec grande abnégation. Son apport dans le développement du secteur du tourisme, est écrit à jamais en grandes lettres de noblesse, tant au niveau d’Agadir qu’au niveau national.
  Son engagement fort dans le développement du tourisme l'avait poussé à créer la première compagnie charter marocaine en 2002, qui malheureusement n'a pas connu le succès escompté, à cause de la réglementation aérienne et les complications administratives de l'époque. Il aura essayé, et c'est là la marque des grandsSi Belahcen comme le nomme tout le monde fut Un grand Homme doublé d’un grand professionnel de terrain. Terrassé par la maladie ces dernières années, il avait laissé un grand vide dans les instances professionnelles locales et régionales.
  Il est à rappeler en 2007, Feu Belahcen avait créé au sein de son établissement hôtelier un CFA (Centre de Formation par Apprentissage) convaincu du rôle important et incontournable de la formation professionnelle dans la réussite d’un bon produit hôtelier, à travers ses divers services. Il donna un bon exemple qui malheureusement ne fut pas suivi par les autres hôteliers.
Nous avions proposé, ces dernières années, qu’on lui rende un vibrant hommage de son vivant, dans son hôtel avec son personnel, en guise de remerciements des efforts louables et inlassables qu’il avait déployé tout au long de sa carrière dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme. Cela n’a pas été fait à temps, et c’est vraiment regrettable.
  En tout cas l’homme a maqué son passage dans ce monde avec une participation noble en matière du développement de l’hôtellerie. Il a été toujours respecté, bien estimé et reconnu pour toutes les valeurs humaines, professionnels, sociales et économiques qu’il pratiquait au quotidien, avec grande foi et conviction certaine.
  En cette douloureuse occasion, nous présentons à sa femme, à ses enfants, à tous les membres de sa famille, ainsi qu’à tout le personnel du Beach Club et à tous ses amis, nos sincères condoléances, que nous partageons avec eux, avec grande émotion. Feu si Belahcen n’est plus là mais il sera toujours présent dans nos cœurs et nos esprits car nous ne gardons que d’excellents souvenirs de lui.
Que Dieu ait le défunt en Sa Sainte Miséricorde.
«  Nous sommes à Dieu et à Lui, nous retournons »
 
Mohamed RIAL


 





Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux