thrmagazine

Agadir Le Consulat Général d’Espagne commémore la Fête nationale. Confiance réciproque et respect mutuel, entre le Maroc et L’Espagne, fondés sur la logique de l’interdépendance croissante.


Jeudi 18 Octobre 2018

Le Consulat Général d’Espagne à Agadir, a commémoré, comme à l’accoutumée le 12 octobre de chaque année, la fête nationale Espagnole. La cérémonie a été présidée par Mme Laura Garcia Gomez, accompagnée de son mari et du personnel du Consulat Général. Etaient présents Le Wali d’Agadir, du président de la Région, le Consul Honoraire d’Espagne à Essaouira et des Consuls honoraires d’Agadir, des membres de la communauté espagnole à Agadir, et des amis du Consulat Général.



Le Consulat Général d’Espagne à Agadir, a commémoré, comme à l’accoutumée le 12 octobre de chaque année, la fête nationale Espagnole. La cérémonie a été présidée par Mme Laura Garcia Gomez, accompagnée de son mari et du personnel du Consulat Général. Etaient présents Le Wali d’Agadir, du président de la Région,  le Consul Honoraire d’Espagne à Essaouira et des Consuls honoraires d’Agadir,  des membres de la communauté espagnole à Agadir, et des amis du Consulat Général.
 
Dans une allocution en l’occasion, Mme le Consul Général s’est exprimé d’abord en langue, arabe pour exprimer ses remerciements aux Marocains venus partager ce moment de fête avec la communauté espagnole d’Agadir. La prestation en langue a valu à Mme la Consul Général de chaleureux applaudissements de l’assistance. Cette année la célébration de la Fête nationale espagnole, met en exergue la portée de cette Fête qui rappelle aux Espagnols d’où ils viennent et ce qu’ ils sont, comme démocratie avancée qui célèbre cette année le 40ème  Anniversaire de la Constitution de 1978.
 
« C’est la deuxième fois que j’ai la joie de partager avec vous la célébration de notre Fête Nationale  à Agadir et comme chaque année cette réception est une belle occasion pour souligner les liens d'amitié profonde qui unissent l’Espagne avec le Royaume du Maroc, pour nous féliciter des progrès achevés, pour redoubler nos efforts afin d’approfondir notre entente et pour relancer nos ambitions partagées sous l’impulsion de l’amitié profonde de nos deux Souverains, Leurs Majestés le Roi Mohamed VI et le Roi Felipe Vié , dira Mme La Consul dans l’introduction de son allocution officielle , en cette occasion.
  « J’aimerais vous proposer quelques réflexions fondamentales partagées avec son Excellence Mr. l’Ambassadeur d’Espagne au Maroc. La première est pour souligner avec satisfaction le cap de continuité et d’approfondissement quotidien que parcourent depuis longtemps nos relations bilatérales, en marge des changements intervenus ces dernières années dans nos Gouvernements respectifs, comme il se doit entre deux grands Royaumes voisins et amis, unis para des liens séculaires d’histoire, de culture et même de sang, qui sont devenus de nos jours de vrais « partenaires stratégiques ».  Cette réflexion est aussi valable pour le côté humain, car le sentiment de proximité, la valorisation de l’importance de l’autre et la joie de se sentir comme chez soi quand on visite l’autre pays sont de plus en plus répandus et partagés entre Espagnols et Marocains.
La deuxième réflexion est que cette continuité dans nos relations se fonde non seulement sur la confiance réciproque et le respect mutuel, mais sur la logique de l’interdépendance croissante. Cela fait que le Maroc et l’Espagne aient chaque jour plus besoin l’un de l’autre dans ce monde globalisé et que travailler main dans la main ne soit plus une option pour Espagnols et Marocains mais une vrai exigence. Une exigence pour mieux faire face aux défis actuels et pour mieux profiter des possibilités du monde d’aujourd’hui. Cela explique notre coopération exemplaire en matière de sécurité, dans la lutte contre le terrorisme ou contre les mafias de l’émigration clandestine, mais aussi que nous ayons articulé une forte complémentarité économique symétrique et équilibrée qui a fait de l’Espagne depuis plus de six ans le premier partenaire commercial du Maroc au monde, de la même façon qu’elle a fait du Maroc notre deuxième partenaire commercial en dehors de l’UE.
La troisième et dernière réflexion est que, comme maillons naturels que nous sommes entre l’Afrique et de l’Europe, l’intense coopération bilatérale entre le Maroc et l’Espagne constitue dans beaucoup de domaines un vrai modèle de coopération entre nos deux continents dont les services à l’ensemble de l’UE et de l’Afrique doivent être encore mieux reconnus et soutenus des deux côtés. N’oublions pas en même temps les possibilités de triangulation avec l’Afrique que nous offre le Maroc, ni celles de l’Espagne vis-à-vis de l’Amérique Latine. Dans le contexte global, plusieurs échéances internationales dans le futur proche, comme la réunion prévue à Marrakech au mois de décembre prochain, vont permettre à nos deux pays de d’apporter l’expérience et la force de leur coopération. »
 
« Cela dit, ajoute-t-elle, il ne faut pas oublier que la culture, l’éducation, les sports et les liens personnels sont le vrai cœur et l’âme de nos relations, les leviers indispensables pour une meilleure connaissance mutuelle et une plus grande complicité. En ce sens la présence espagnole dans cette région est remarquable comme nous le savons bien dans les secteurs traditionnels comme le tourisme, l’agriculture et de la pèche, mais aussi dans des domaines plus nouveaux comme la Banque, avec CaixaBank, qui à travers les éditions du Cercle contribue à une meilleure connaissance de l’environnement économique réciproque, et que nous remercions vivement pour sa collaboration à cette célébration.
 
 Notre présence commerciale est aussi assurée depuis des longues années par le bureau commercial des Iles Canaries, Proexca, tandis que la culture et la langue espagnoles sont diffusés à travers l’antenne de l’Institut Cervantes, où étudient l’espagnol presque 800 personnes. Je saisie l’occasion pour remercier la Chambre de Commerce d’Agadir où se situent ses locaux. Les activités culturelles espagnoles sont souvent réalisées en collaboration avec l’Université Ibn Zohr, dont je remercie tant son équipe directive comme pédagogique, notamment le Département d’espagnol, avec lequel la collaboration est continue et fructueuse.
Et de finir avec ces propos : « Ibn Battuta, explorateur et voyageur berbère, nous disait déjà au XIVème siècle: « Voyager vous laisse d’abord sans voix, avant de vous transformer en conteur». Et bien, je ne suis pas encore devenue conteur, je suis toujours sans voix, à l’écoute de votre culture, de votre hospitalité, de votre amitié. »

IL est à rappeler que Mme Laura Garcia avait débuté sa carrière diplomatique en tant que collaboratrice au  cabinet du ministre des affaires extérieures et de la coopération en 2004, puis représentante permanente d Espagne aux Nations Unis en Suisse, ensuite  diplomate à l’ambassade d’ Espagne à Bratislava ( Slovaquie), entre autres. Elle entame sa deuxième année à Agadir en tant que Consul Général, dans un consulat qui a la grande particularité de jouir de l’estime des Autorités , des élus, des partenaires marocains et de la population, grâce à l’efficacité de son personnel, son accueil chaleureux et son dynamisme.  Très Bonne continuation.
 
 
 Mohamed RIAL
 






Mohamed Rial