thrmagazine

Agadir Souk El Had. Le plus grand souk urbain d’Afrique


Dimanche 2 Août 2015

Incontournable pour les visiteurs internationaux, comme pour les nationaux, souk El Had est vital pour les locaux. Chacun y va pour une raison ou une autre. On y trouve du tout en matière d’alimentation, fruits et légumes, viandes, poulets… mais également pour tout ce qui vestimentaire, appareils ménagers et mêmes des bijouteries…



 Incontournable pour les visiteurs internationaux, comme pour les nationaux, souk El Had est vital pour les locaux. Chacun y va pour une raison ou une autre. On y trouve du tout en matière d’alimentation, fruits et légumes, viandes, poulets… mais également pour tout ce qui vestimentaire, appareils ménagers et mêmes des bijouteries…
  Après avoir subi un réaménagement (une partie en cours par ailleurs) Souk El Had présente une attractivité plus particulière grâce aux allées bien marquées et plus ou spacieuses. En tout cas beaucoup mieux qu’avant.
  Construit sur une superficie de neuf hectares, c ‘est le plus grand souk urbain d’Afrique. Le souk compte plus de 2000 locaux commerciaux et près de 1200 carreaux, alors que le nombre des visiteurs oscille entre 30 et 40 mille par jour, pour plafonner à plus de 80 mille personnes.
  La forte concentration est toujours enregistrée lors du samedi/dimanche et à la veille des fêtes religieuses. Du côté de l’emplacement des fruits et légumes  c’est toujours une bonne foule dotant plus que la marchandise est tellement diversifiée, bien présentée et alléchante qu’elle s’invite à l’achat. D’ailleurs c’est l’endroit qui émerveille le plus les touristes internationaux, (grâce aux étales des plus diversifiés); avec le coin souvenir de l’artisanat marocain.
  Notre confrère  H. Maimouni, dia à ce sujet :  « Aussitôt l’entrée franchie, Souk Al Had d’Agadir se présente comme une grotte d’Ali Baba où pullulent une myriade de sons, d’odeurs et de couleurs, donnant par la même toute sa splendeur à un singulier lieu d’attraction et de shopping… ». Inutile de préciser que lors du Ramadan l’influence est pratiquement augmentée du tiers.
 Au départ, Souk Al Had se trouvait au quartier Talborjt avant le tremblement de 1960. Il a été ensuite transféré à l’actuel quartier industriel avant de s’installer, ici, au début des années 90 sous forme de marché hebdomadaire, d’où son nom d’ailleurs.
  Doté de treize entrées principales et de deux sorties de secours, le souk est doté d’un service des impôts, une annexe de l’autorité locale (khalifa), un service de poste et un poste de police, comportant une unité de la police touristique, sans omettre la mise en place éventuellement d’une antenne du Croissant rouge marocain et d’une représentation de la Protection Civile.
 Ceci dit Souk El Had mérite d’être mieux réaménagé encore avec des indications bien mises en valeur et une signalétique adéquate et appropriée afin de faciliter la circulation aux visiteurs. IL mérite également d’être bien mis en valeur avec une bonne promotion à travers des dépliants, en différentes langues, distribuées sur place, mais également un site internet dédié. Rappelons qu’il s’agit là de l’attraction commerciale la plus importante et la plus visitée dans la destination touristique Agadir.
 
Mohamed RIAL
 

Mohamed Rial