thrmagazine

Agadir Tourisme / Aérien. Base aérienne Air Arabia : un acquis prometteur pour la destination.


Lundi 26 Mars 2018

Avec la programmation de 14 rotations par semaine, vers 7 destinations européennes au départ d’Agadir, Air Arabia vient combler un grand vide et a pour objectif de bien participer à réduire le handicap de l’aérien qui était de tout temps un des grands facteurs de non développement de la station balnéaire. En effet, depuis octobre dernier, Air Arabia Maroc relie au départ d’Agadir, et à raison de deux vols hebdomadaires, les aéroports internationaux de Munich, Cologne, Copenhague, Dublin, Manchester, Stockholm et Toulouse.



 
 Avec la programmation de 14 rotations par semaine, vers 7 destinations européennes au départ d’Agadir, Air Arabia vient combler un grand vide et a pour objectif de bien participer à réduire le handicap de l’aérien qui était de tout temps un des grands facteurs de non développement de la station balnéaire. En effet, depuis octobre dernier, Air Arabia Maroc relie au départ d’Agadir, et à raison de deux vols hebdomadaires, les aéroports internationaux de Munich, Cologne, Copenhague, Dublin, Manchester, Stockholm et Toulouse.
 L’autre grand facteur reste, malheureusement, la capacité litière qui est en deçà des attentes des TO émetteurs ; situation qui ne fait que profiter à la concurrence. S’il est trop tôt d’évaluer un bilan de l’activité de la compagnie ; il faut signaler tout de même les efforts qui sont consentis pour assurer des arrivées touristiques sur Agadir, via les 14 routes.  «On est en train de relier le marché scandinave, tout au long de l’année à la destination Agadir», précise  Mme Laila Mechbal, d’Air Arabia.
   Parallèlement, Air Arabia Maroc, a développé des actions de promotion de la destination Agadir auprès des marchés scandinaves (Danemark, Suède). L’une des principales actions développées par le transporteur a porté sur un programme promotionnel de rencontres, d'ateliers de découverte, de voyages de presse et d'Eductours en plus de la participation aux salons, dont le Danish Travel Show. Cette manifestation a permis à la compagnie de promouvoir la destination Agadir auprès de 60.000 visiteurs, dont 4000 professionnels du Tourisme, venus non seulement du Danemark, mais également de la Suède et de la Norvège, précise notre confrère Yassine Saber des Eco.  Il est à rappeler qu’ Agadir  a été l’une destination balnéaire d’hiver favorite des touristes scandinaves, avec 85.000 touristes dans les années 90,  contre 13.226 en 2017. Une vraie régression catastrophique car le marché scandinave alimentait la destination durant six mois.
  La compagnie aérienne a innové avec le lancement d’une navette à l’aéroport AL Massira d’Agadir.  Ainsi Air Arabia a comblé l’absence de navettes reliant l’aéroport Al Massira à la destination Agadir à travers le lancement de cette liaison par navette aéroportuaire Air Arabia Express. Ce service additionnel est conditionné par une réservation en complément du billet d’avion. «Le nouveau service Air Arabia Express permettra aux passagers de rejoindre l’aéroport d’Agadir en profitant d’un accès direct et rapide à tous les vols opérés par la compagnie au départ et à destination de la ville», nous apprend on à ce sujet.
  Pour maquer l’implication de la compagnie au développement du tourisme à Agadir, la Directrice Générale d’Air Arabia avait participé au salon ITB de Berlin, en faisant du salon d’honneur du stand régional Agadir Souss Massa, son quartier général. Toute une journée bien remplie avec des rencontres de travail, ayant début avec les professionnels d’Agadir, membres du CRT ; puis c’était autres des autres partenaires et représentants de TO émetteurs intéressés à travail avec la compagnie. Mme Mechbal a vivement impressionné ses interlocuteurs et partenaires par la maitrise de ses responsabilités, son approche humaine chaleureuse, un sourire féminin décontracté et des décisions fermes reflétant une main de fer dans un gant de velours. Très bonne continuation à cette compagnie qui entrain de changer la donne aérienne à Agadir, dans son volet développement du tourisme, via de nouvelles connexions de pointe à pointe.
Reste à savoir que la maison mère, Air Arabia,  est l’un des leaders du transport aérien low-cost au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA). À fin 2017, le groupe basé à Sharjah revendique un chiffre d’affaires consolidé de 3,7 milliards de dirhams émiratis (9,3 milliards de DH) en quasi-stagnation par rapport à 2016 mais avec une rentabilité en forte hausse avec un résultat net consolidé s’établissant à 662 millions de dirhams émiratis (1,6 milliard de DH) en hausse de 30%. Le groupe qui compte une autre filiale opérationnelle en Égypte a ajouté 21 nouvelles destinations l’année dernière (dont certaines au Maroc) et a transporté plus de 8,5 millions de passagers pour un taux de remplissage de ses avions de 79%.
 A savoir enfin que les vols assurés entre Agadir et les destinations programmés, le taux de remplissage est de 60%. 45.000 passagers transportés après le lancement de la base  aérienne, au mois d’octobre dernier. La compagnie low cost marocaine Air Arabia se positionne bien : un acquis pour la destination balnéaire Agadir avec un avenir prometteur.  Très Bonne continuation.
Mohamed RIAL
 





Mohamed Rial