thrmagazine

Agadir Tourisme Baisse le l’activité pour le mois de février ; augmentation du marché national.


Mercredi 7 Mars 2012

L’activité touristique à Agadir durant le mois de Février 2012 a enregistré une diminution de -11,63% en arrivées et -17,60% en nuitées dans les établissements hôteliers classés d’Agadir par rapport à la même période de 2011.



Agadir  Tourisme Baisse le l’activité pour le mois de février ; augmentation du marché national.

   L’activité touristique à Agadir durant le mois de Février 2012 a enregistré une diminution de -11,63% en arrivées et -17,60% en nuitées dans les établissements hôteliers classés d’Agadir par rapport à la même période de 2011.

 

   Les marchés ayant enregistré une augmentation  au niveau des arrivées et des nuitées sont, l’Arabie Saoudite de +61,08 en arrivées et +66,43% en nuitées,  et le marché National, respectivement de +34,60% et +35,83%.

 

  Les marchés en baisse, à savoir,  qui le marché Italien a enregistré une diminution de -76 ,45% en arrivées et -79,19% en nuitées (fermeture du Club Valtur), le marché Russe respectivement -34,97% et -29,16%, le marché Français -28,07% et -26,97%, le marché Polonais -27,12% et -46,11%, le marché Allemand -25,40% et -12,17%, le marché Belge -7,89% et -10,96% et le marché Britannique qui a également enregistré une diminution de  -4,79% en arrivées et -5,24% en nuitées.  

La durée moyenne de séjour durant le mois de Février 2012 a enregistré une légère  baisse de 5,43 en 2012 par rapport  à  5,83 en 2011.

 

   Le taux d’occupation moyen dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant le mois de février 2012 a enregistré aussi une baisse de -18,14 soit 46,40% en 2012 par rapport à 56,68% en 2011.

 

   Notons que  seul 12 établissements hôteliers 5 *,4*, 3*,VVT de 1ère catégorie, d’une capacité de 5788  lits ont enregistré un taux moyen de 76,90% et 42 établissements hôteliers 5*, 4*, 3*,2*,1*, VVT de 1ère, 2ème catégorie et Résidences de 1ère, 2éme  et 3éme catégorie d’une capacité de 13 491 lits ont enregistré un taux moyen de 43,78% et 28 établissements hôteliers de 4*, 3*, 2*, 1* et VVT de 1ère catégorie et Résidences de 1ère catégorie et 3éme catégorie d’une capacité de 6571 lits, ont enregistré un taux moyen pondéré de 17,64%.

 

   L’analyse du cumul des arrivées et des nuitées enregistrées dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant les 2  premiers mois 2012 par rapport à 2011, fait ressortir une baisse de -15,86 % en termes d’arrivées  soit   99 852  visiteurs en 2012 par rapport à 118 672    en 2011 ; les nuitées également ont connu une baisse de -20,52% soit  546 268   touristes en 2012 par rapport à 687 285   en 2011.

 

    La répartition des arrivées et nuitées cumulées durant les  2  premiers mois 2012  par principaux marchés, fait ressortir une augmentation au niveau des marchées, de l’ Arabie Saoudite respectivement de +78,67% et +65,80%, Espagnol de +2,66% et + 3,12%, et le marché Russe de + 21,21 en nuitées.

 

    Les marchés qui ont enregistrés une  baisse durant les deux premiers mois de l’année 2012 sont , le marché Italien avec une diminution de -70 ,88% en arrivées et -73,12% en nuitées , le marché Français -25, 70% et -24,55%, le marché Hollandais -25,09% et -34,21%, le marché Allemand -14,38% et -11,15%, le marché Belge -8,33% et -10,77% ,le marché Britannique -7,02% en arrivées et -5,85% en nuitées, et le marché Polonais qui a également enregistré une diminution de  -5,52% an arrivées et 28,91% en nuitées.

 

   La durée moyenne de séjour durant les 2 premiers mois 2012 a enregistré une baisse de 5,47 en 2012 par rapport à 5,79 en 2011. Le  taux d’occupation moyen a enregistré dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant les 2 premiers mois 2012, une baisse    de -20,29.

 

  Selon Abderrahim Oummani, président du CRT Agadir /SMD, la relance de la destination  nécessite   un budget supplémentaire pour la promotion  et le transport aérien pour faire face à la crise touristique qui va s’accentuer, ce qui aura un  impact négatif sur l’emploi ainsi que sur l’économie locale et régionale, environ 1,4 milliard de dhs seulement pour Agadir en termes de perte de recettes. Ceci nécessite une réactivité rapide dans une excellente  synergie entre tous  les acteurs locaux, professionnels, autorité locale, élus, ministère du tourisme, compagnies aériennes, opérateurs touristiques, ONDA et ONMT…

 

A titre de rappel, une réunion fructueuse a eu lieu le vendredi 3 Février avec Abdelhamid ADDOU, Directeur Général de l’ONMT et une autre réunion constructive a eu lieu  également avec Lahcen HADDAD, Ministre du Tourisme, le 20 Février 2012  à Agadir, pour arrêter définitivement le plan de relance de la destination d’Agadir.  

 

                                                                      Rial


Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux