thrmagazine

Documentaires Télé. Amouddou, fête ses 11 ans : première série marocaine de valeur, tournée en HDCAM


Samedi 31 Mars 2012

Amouddou est une série documentaire qui a vu le jour en 2001. Elle compte depuis, compte plus de 130 épisodes de 26 minutes au début, puis de 52 minutes après dès la saison 7, partagés en plusieurs saisons. C’est la première série marocaine à être tournée en HDCAM permettant ainsi aux téléspectateurs de la première chaîne nationale d’aller à la recherche des mystères cachés de l’Afrique. Les images spectaculaires, accompagnées de témoignages et d’interviews, plongent le téléspectateur au cœur de la beauté sauvage, d’un décor naturel et enchanteur qui le charme à l’instar des grandes émissions documentaires internationales.



Thé en terre d'Islande
Thé en terre d'Islande

Amouddou, un documentaire éblouissant sur la nature et la découverte nom qui signifie voyage en langue amazigh. Une nature encore méconnue, des paysages époustouflants, Amouddou invite le téléspectateur à découvrir les mystères des sites naturels singuliers, mais pas seulement. On y retrouve également la culture, les traditions ancestrales, des coutumes qui survivent grâce aux mythes, arts, chants, danses, musiques, monuments…

 

 

       La série Amouddou a reçu de nombreux prix lors de plusieurs festivals. ·        

 

          1er prix du meilleur réalisateur pour « Dakirat Tagmout » (mémoire de Tagmout) au Festival International de la Radio et de la Télévision du Caire en 2002.

  • 2003/2005/2006 : Prix du meilleur documentaire national au festival Noujoum Biladi.
  • 2006 : Félicitations du Jury du Festival de la production du documentaire d’ Al Jazeera en 2006
  •  Prix du meilleur réalisateur au Festival International du Film Court et du Documentaire de Casablanca en mai 2008
  • Prix d’or pour la meilleure émission « Hadith Assoura » (la voix de l’image) au Festival des Médias Arab au Caire en décembre 2007
  • International du Court-Métrage et du documentaire de Casablanca en 2007
  • Prix du meilleur réalisateur pour « Fête chez les nomades » au Festival International du Court-Métrage et du documentaire de Casablanca en 2007

 

 

 

La série Amouddou s'inscrit dans une perspective à la fois instructive, environnementale et durable :

  • Mise en valeur du patrimoine naturel, social et culturel ;
  • Valoriser le patrimoine géologique et l'environnement afin de sensibiliser les citoyens à la sauvegarde des ressources naturelles ;
  • Promouvoir le tourisme scientifique et culturel ;
  • Jouer un rôle actif dans le développement durable des régions ;
  • Sensibiliser la population sur l'importance de la ressource en eau ;
  • Vulgariser la culture scientifique auprès d'un large public.

 

Amouddou  a bien évolué au fil des années et a rencontré un large succès auprès des téléspectateurs au cours de ces dernières années. De ce fait, la série a évolué et a changé de format dès le début de l'année 2009 avec des épisodes de 52 minutes qui ont été  diffusés en prime time sur la 1ère chaîne marocaine. Amouddou, qui s'est jusque là cantonnée au territoire marocain, s'est enfoncé avec le temps plus au Sud, vers des richesses et des mystères que détient l'époustouflante nature du continent africain. De nouveaux voyages  mènent le téléspectateur en Mauritanie, au Sénégal ou encore sur les traces des Touaregs au Niger, lui faisant toujours découvrir des sites où il n'a jamais été. Une grande nouveauté est la réalisation de quatre documentaires sur l’Islande. C’est la première fois qu’une équipe de tournage marocaine réalise ce travail avec professionnalisme et matériel de pointe.

 

 L'élaboration de chaque épisode de l’émission Amouddou demande un long travail de préparation. Définition du thème, recherches documentaires, étude environnementale scientifique et culturelle, prise de contact avec des spécialistes reconnus, exploration de la zone géographique concernée, rencontres avec les acteurs locaux et les habitants de la région, repérage des sites sélectionnés...

 

 Voyage ! Aventure ! Exploration ! Histoire ! Mythe et fantastique ; tels sont les quelques corpus qui ornent les différents volets thématiques de ces épisodes de la série documentaire Amouddou. Des dates, des noms, des lieux, des situations géographiques et historiques; offrent aux séquences filmiques, une richesse en informations; dont la périodicité de l’ancien n’empêche guère la fraîcheur de l’actuel et l’universalité n’éclipse point l’originalité. La terre et l’eau, la faune et la flore sont omniprésents, donnant naissance aux splendides prairies pour disparaître dans une nature morte encerclée par des chaînes montagneuses ou des terres arides.

 

    L’architecture ancienne est seigneuriale ; des maisons anciennes, des greniers collectifs, des kasbahs en ruines, des grottes et gouffres habitées par des chauves souris d’autres par des nomades, des gravures rupestres, des nécropoles et d’autres surprises qui mettent lumière sur le patrimoine historique et culturel du Maroc. Des témoignages, des interviews, des déclarations ; enrichissent le texte et réduisent au néant les frontières arbitraires entre les communautés linguistiques.

 

   Certains épisodes font l'objet d'une scénarisation intégrant des acteurs dans l’optique d'intégration du téléspectateur et une meilleure compréhension de l'histoire racontée. Le tournage de chaque épisode ressemble à une véritable expédition. L'équipe installe un campement nomade dans des zones quasi-désertique. Ce campement est une assise de base à partir de laquelle l'équipe évolue vers les différents sites de tournage.

 

  Faouzi Lhoucine, producteur de la série, et  Membre fondateur de l'Association Sportive de Spéléologie,  aspire à travers l'émission Amouddou, à partager sa passion pour la nature avec le public marocain, en lui faisant découvrir la splendeur des paysages qui captivent le regard durant ses voyages, « mon équipe et moi ne ménageons aucun effort pour aller explorer les coins les plus reculés du Royaume et partir à la rencontre de leurs habitants. Cette motivation est la conjugaison de l'amour que nous portons à notre pays, d'une part, et de la confiance que nous a témoigné la direction de la première chaîne marocaine, d'autre part ». Très bien dit, bravo Lhoucine. Il est à rappeler que Amouddou, est une série d'émissions documentaires télé marocaine co-produite par la société Faouzi Vision et la première chaîne marocaine Al Oula.

 

   On ne peut que féliciter Lhoucine Faouzi et tout son staff pour l’excellence du travail fourni, le professionnalisme exercé et l’apport formidable en matière de documentaires télé. Venant de la part d’un Privé, depuis 2001, c’est vraiment un travail de grande valeur qui honore toute l’équipe, basée à Agadir. Nous tenons à rendre hommage, pour 11 ans passées et nous souhaitons à Faouzi Vision.

 

   L’équipe est constituée ainsi :  Lahoucine faouzi: producteur et directeur général de la société Faouzi Vision ; Hassan Boufous: Réalisateur ; Mohamed Koukam: traduction et rédaction des commentaires ; Noureddine Mecifi: cameraman et éclairage et machinerie ; Abdellah Belkhanati: catering ( chef cuisinier) ; Abdelwahab Nainia: compositeur musique originale ;
Khalid Asrarfi: modlage 3D ; Hayat Nekhad: assistante production ; délégué de production pour SNRT: Mohamed Tantaoui ; Brahim Laarad: assistant et conseiller ; Hicham Choufani: Coordonnateur des relations en Europe. Amouddou a connu aussi les empreintes du réalisateur Abdallah DARI, et le scénariste Hassan Elomari dans les premiers épisodes. Amouddou collabore avec l'Association Sportive de Spéléologie Agadir depuis plus de 10 ans et aussi avec des scientifiques et professeurs et historiens ...

 

   Mille bravo et très bonne continuation et longue vie à Amouddou. A signaler enfin que la saison 8 en cours de réalisation, porte sur la flore et la faune  marocaine, un travail unique en son genre également. La saison 9 porte sur le littoral marocain avec toutes ses composantes, une réalisons jamais faire par une équipe marocaine qui permet d’être à la fois riche, diversifiée et très instructive.

 
Mohamed RIAL


Documentaires Télé.   Amouddou, fête ses 11 ans : première série marocaine de valeur, tournée en HDCAM

Documentaires Télé.   Amouddou, fête ses 11 ans : première série marocaine de valeur, tournée en HDCAM

Documentaires Télé.   Amouddou, fête ses 11 ans : première série marocaine de valeur, tournée en HDCAM

Documentaires Télé.   Amouddou, fête ses 11 ans : première série marocaine de valeur, tournée en HDCAM

Lhoucine Faouzi, à droite
Lhoucine Faouzi, à droite

Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux