thrmagazine

Essaouira Les Andalousies Atlantiques en fête : 9 ème édition le Matrouz toujours à l’honneur.


Mardi 15 Janvier 2013

C’est à Dar Souiri que les Andalousies Atlantiques ont fait escale du 27 au 29 décembre pour leur 9ème édition. Un choix qui fait écho à la programmation de cette année dont la signature résolument féminine, trouvera à Dar Souiri le cadre intimiste et l’exception acoustique qui invitent au partage, à l’écoute et à la fête.



Essaouira   Les Andalousies Atlantiques en fête : 9 ème édition le Matrouz toujours à l’honneur.
 
C’est à Dar Souiri que les Andalousies Atlantiques ont fait escale du 27 au 29 décembre pour leur 9ème édition. Un choix qui fait écho à la programmation de cette année dont la signature résolument féminine, trouvera à Dar Souiri le cadre intimiste et l’exception acoustique qui invitent au partage, à l’écoute et à la fête.
 
Des femmes et pas n’importe lesquelles. Beihdja Rahal tout d’abord venue d’Alger et dont les critiques les plus exigeants disent d’elle qu’elle apporte par le timbre de sa voix et la légèreté de son luth « la joie des âmes  dans la splendeur des paradis andalous ». Elle était sur scène avec Françoise Atlan et Baha Ronda, deux icones emblématiques de ce patrimoine, pour un trio pluriel et maghrébin qui a invité Amine Debbi (Chabab Al Andalus) et ses musiciens pour une rencontre de tous les talents qui fera date dans les annales.
 
Femmes encore venues de Tetouan (groupe de Wafae Asri), de Fès et bien sûr d’Essaouira pour revisiter les répertoires de Chekara, Salim El Halali et les plus belles pages du melhoun souiri.
 
Des pages  du festival signées également Abdelfettah Bennis et son orchestre (Fès) en ouverture du festival et Ben omar Ziani en clôture pour que demeurent l’esprit et résonnent les notes du « Matrouz » auxquels Essaouira a depuis longtemps choisi de s’identifier.
 
Le Matrouz qui sera au cœur du concert de l’ensemble oujdi dirigé par Ahmed Fakir qui nous dira à sa façon le gharnati dans le patrimoine que nous ont légué Samy El Maghribi, Zohra El Fassya ou Cheikh Mouizo. Le MAtrouz est cette offrande maghrébine , profondément marocaine dont les paroles tissées et les musiques brodées font revivre à chaque fois les pages les plus attanchantes du patrimoine poétique et musical que musulmans et juifs ont écrites et interprétées ensemble au Maghreb tout au long des siècles , dira André Azoulay.
 

  Pour la 9 ème édition des Andalousies Atlantiques, bien évidemment, le Flamenco ne sera pas en reste à Essaouira, loin de là, avec successivement un duo inédit entre Hakim Ludin (Afghanistan) et Bettina Castaño (Séville) et la Compagnie Flamenca de Valeria Saura. Deux spectacles  qui ont été la révélation 2012 des Biennales de Séville.

 
Emotion garantie et rencontres d’exception fut celle de ces musiciens palestiniens compagnons de route à Essaouira et qui chaque année viennent témoigner avec talent et générosité de leur amitié et de leur adhésion au souffle et à l’esprit qui inspirent la Cité des Alizés. Organisé conjointement par la Fondation Essaouira Mogador et la Fondation Trois Cultures, le festival des Andalousies ne ressemble à aucun autre.
 
  En effet, à une époque où la confrontation et l’éxacerbation des particularismes provoquent des conflits incessants et des situations d’exclusion et de marginalisation, la Fondation Trois Cultures s’est engagée à impulser le rapprochement des cultures et des religions à travers la connaissance mutuelle ainsi que l’échange d’idées et d’expériences qui contribuent au rapprochement des peuples et des deux rives de la Méditerranée, dans cette belle terre de prédilection qu’est Essaouira (bien que se trouvant sur l’Atlantique) où la tolérance, le partage et le respect de l’autre sont la base de toute sagesse.
 
En marge du festival, un vibrant hommage a été rendu à l’écrivain Edmond Amran el Maleh, par des artistes peintres ( Hassan Bourkia, Khalil El Ghrib et Bouchta El Hayani) , membres fondateurs de la fondation éponyme de l’auteur disparu qui avait a choisi Essaouira pour demeure finale et pour toujours.
 
 Mohamed RIAL

Essaouira   Les Andalousies Atlantiques en fête : 9 ème édition le Matrouz toujours à l’honneur.

Essaouira   Les Andalousies Atlantiques en fête : 9 ème édition le Matrouz toujours à l’honneur.

Essaouira   Les Andalousies Atlantiques en fête : 9 ème édition le Matrouz toujours à l’honneur.

Essaouira   Les Andalousies Atlantiques en fête : 9 ème édition le Matrouz toujours à l’honneur.

Essaouira   Les Andalousies Atlantiques en fête : 9 ème édition le Matrouz toujours à l’honneur.

Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux