thrmagazine

Ifrane : la perle du Moyen Atlas Destination Nature et Ecotourisme par excellence.


Mercredi 11 Mars 2015

Ifrane, la capitale écologique du Royaume trône sur un site des plus privilégiés, dans une région des plus attrayantes : le Moyen Atlas Central. Le climat, le relief, la géologie, la géomorphologie et la couverture végétale, concourent à offrir des paysages d'une valeur et d'une beauté inestimables. Des paysages splendides, des cours d'eau et des lacs féeriques, des forêts séculaires et de la neige ; élément principal dans le développement du tourisme interne.



  Ifrane, la capitale écologique du Royaume trône sur un site des plus privilégiés, dans une région des plus attrayantes : le Moyen Atlas Central.  Le climat, le relief, la géologie, la géomorphologie et la couverture végétale, concourent à offrir des paysages d'une valeur et d'une beauté inestimables. Des paysages splendides, des cours d'eau et des lacs féeriques, des forêts séculaires et de la neige ; élément principal dans le développement du tourisme interne.
 La destination Ifrane est synonyme du tourisme de Nature, dans sa dimension la  plus pure. Le visiteur rencontre la nature à Ifrane, il en profite bien en dehors de toute pollution et nuisance sonore. Un séjour à Ifrane est une vraie cure de tranquillité et de Natural thérapie. Les diverses sorties à excursions hors de la ville se font toute, en effet, dans la nature, dans forêt, dans les lacs, ou source dont la fameuse source Vittel. Le Parc National d’Ifrane ( PNIF) est une belle réalisation incontournable pour le visiteur.
  Le PNIF a été crée officiellement en 2004  sur 53 800 ha, puis étendu en Avril 2008 pour englober la quasi-totalité des forêts de la province. Il s’étend aujourd’hui sur 125 000 ha. Sa  délimitation suit le contour des zones les plus sensibles sur le plan écologique : les forêts d’altitude, les plateaux, les crêtes assylvatiques, les zones humides et les SIBE. Sur le plan altitudinal il se trouve entre 1300 m et 2400 m incluant toute la cédraie de la province. Il renferme, ainsi, le 1/10 de la superficie mondiale du cèdre de l’Atlas, 1/4 de la population mondiale du singe magot et 2 zones humides classées site RAMSAR depuis 1980 (Afenourir et Tifounassine); ainsi que d’autres SIBE terrestres et humides.
   2ème Ville la plus propre du monde,  Ifrane dispose au sein de son territoire d’un potentiel naturel et culturel unique. Ce patrimoine permet à la province de rivaliser avec les destinations touristiques les plus connues au Maroc grâce à ses forêts séculaires et  notamment sa grande cédraie qui s’étale sur une superficie de 50 000 ha, ses sources, lacs et rivières, ses belvédères, ainsi qu’à sa faune très riche. Au nombre de 60 et couvrant la totalité du territoire d’Ifrane, les ressources touristiques que recèle Ifrane offrent aux visiteurs  un climat et un environnement naturel propice aux activités qui redonnent forme et tonus, sérénité et repos.
  Située à 2000 m d’altitude en pleine forêt de cèdre, aménagée pour attirer les amateurs de ski en période de neige. La traversée vers la station permet de découvrir un paysage forestier avec une géologie mouvementée : monts, vestiges archéologiques, cratères, plateaux... Le Lac Afenourir, situé à  environ 20 km au sud ouest d’Azrou et à 1800 m d’altitude, le lac héberge une intéressante avifaune aquatique  de montagne. Sa situation géographique en plein forêt de cèdres  lui confère le statut de Ramsar  le 20 juin 1980, listé parmi les zones humides  du Moyen Atlas, en raison des fonctions.
 
  La forêt couvre 116 681 ha, soit 33% de la superficie totale de la province d’Ifrane et abrite de nombreuses essences forestières dont le cèdre  est la clé de voûte. Ce majestueux arbre connu sous le nom d’Idel ou Begnoun est une espèce endémique du Maroc. Raison pour laquelle une bâtisse grandiose «  Maison de la cédraie » est implantée sur le site, dédiée spécialement pour le cèdre de l’Atlas et à ses valeurs socioculturelles.
  Pédestre, équestre ou en VTT,  la randonnée est une activité favorisée dans la province grâce à l’existence de pistes et routes faciles d’accès dont un  projet de développement est retenu à horizon 2016.
Ceci dit, il est impératif d’activer la  valorisation des sites touristiques, et ce, par l’implantation des panneaux d’orientation, d’information et d’interprétation et par l’équipement des  sites touristiques (panneaux signalétiques, tables d’orientations, poubelles, aires de pique nique, sanitaires…). De restructurer les ressources naturelles de la Province  pour accueillir des animations sportives et de loisirs et positionner  ainsi la destination dans le créneau sports & Nature : randonnées et aires d’entrainements sportifs divers (aménagement et balisage des circuits et structures d’accueil …)
   IL est grand temps de procéder à la création des prescripteurs et prestataires de service  liés aux activités des produits de niche  et produits éco touristiques (parapente, pêche touristique, chasse. grimpe d’arbres, accrocèdre, birdwaching, VTT…. ).
  Ifrane doit désormais passer à un stade supérieur pour devenir une destination touristique à part entière, grâce une bonne infrastructure d’hébergement, une bonne information touristique, une bonne promotion mais également une bonne sensibilisation des visiteurs à la conservation des sites naturels. La destination Ifrane doit être la destination ou la Nature et l’Environnement sont les éléments déterminants à conserver par tous les moyens et avec la participation de tous : population locale, élus et autorités et visiteurs. Ifrane doit rester pour toujours la fierté du Maroc touristique écologique et naturel.
 
Mohamed RIAL
 



Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux