thrmagazine

Le Tourisme Durable… Plus que des mots, des actions !!!


Vendredi 21 Février 2014

Agadir va vibrer durant trois jours sur les notes du Tourisme durable, en abritant le 4ème Symposium International sur ce thème, du 24 au 26 février. Après le Tourisme écologique, la notion s’est étendue aujourd’hui au tourisme durable. Une appellation qui regroupe, non seulement la volonté de protection de l’environnement, mais aussi la composante sociale et locale.

Pour en savoir plus et comprendre réellement ce qu’est le Tourisme Durable, nous avons pris contact avec le Robinson Club d’Agadir, une structure hôtelière qui a investi depuis longtemps dans cette voie et qui montre l’exemple à suivre dans la gestion au quotidien d’un grand club de vacances.



Robinson Club Agadir, un exemple à suivre en tourisme durable
Robinson Club Agadir, un exemple à suivre en tourisme durable

Pour nous guider dans cette visite, Monsieur Moussa Moukalled, Directeur de la formation et responsable du personnel, nous éclaire sur ce vaste et ambitieux programme.

 

Le Robinson Club d’Agadir est un vaste complexe hôtelier situé au cœur d’un espace vert de 17 hectares, en bordure du Palais Royal, sur la Baie d’Agadir. Un tel club se doit d’être géré d’une manière responsable, tant en matière de protection de l’environnement qu’au niveau social et économique. Plus de 400 personnes travaillent au sein du club, procurant ainsi une source de revenus pour de nombreuses familles de la région. Au niveau macro-économique, le club est aussi une source importante de revenus pour les entreprises locales.

 

Le développement durable passe donc par une gestion rigoureuse, au quotidien, de ces trois axes : écologique, social et économique. C’est une volonté du groupe hôtelier Robinson au niveau mondial et ce schéma est soutenu depuis le début par le Directeur Général, Mr Markus Kempen, aidé en ce sens par tout le personnel et les cadres.

 

Cette démarche est d’ailleurs souvent récompensée par de nombreux prix et awards que le Robinson Club d’Agadir reçoit en témoignage de tous les efforts fournis. Le dernier en date est la médaille d’argent Travellife. Le Robinson Club a aussi été nommé « l’Hôtel le plus écologique du Maroc » en 2010.


Au niveau écologie :

Les espaces verts du Robinson Club
Les espaces verts du Robinson Club

La démarche de protection de l’environnement se situe à de nombreux niveaux. Avec ses 920 mètres carrés de panneaux solaires, situés sur les toits des bâtiments, le Robinson Club est le plus grand établissement privé solaire du Maroc. Près de 70% de l’eau chaude du club proviens du solaire.

 

L’éclairage est assuré majoritairement par des ampoules basses consommation et du LED.

 

Les clients sont sensibilisés à la bonne conduite en matière d’écologie, notamment par le principe de ne faire changer les serviettes de bain que lorsque c’est nécessaire. Seules les serviettes déposées au sol de la salle de bain seront changées. L’économie d’énergie et d’eau ainsi réalisée est très importante.

 

Le service technique de l’hôtel est équipé d’un système de gestion informatique de l’énergie, appelé BAS (Building Management System) permettant de contrôler, en temps réel, les besoins énergétiques des bâtiments.

 

La gestion de l’eau est un paramètre essentiel. L’hôtel est équipé d’un puits profond, captant l’eau à plus de 100m de profondeur. Vu la proximité de la mer, cette eau est saline. Un système de purification la rends propre à une utilisation domestique, pour le lavage du linge, le nettoyage, l’arrosage des jardins, etc,… L’eau de ville potable est réservée aux clients et à la cuisine. De cette façon, le club ne représente pas une surcharge pour le système de distribution d’eau locale.

 

Les chambres et lieux communs sont équipés de système permettant la réduction de l’utilisation de l’eau. Robinets et douches équipés de mousseurs, toilettes double cuve, etc,…

 

L’arrosage des jardins, représentant quelques 12 hectares, se fait par un système de goutte à goutte très économe en eau. Une potager Bio, écologique et éducatif, à été mis en place, fournissant des légumes frais, herbes aromatiques et autres condiments, ainsi que des oliviers. En 2013, la production d’huile d’olive à atteint les 1000 litres. Les fruits, légumes et condiments sont utilisés dans les cuisines du club et le surplus est vendu au profit des œuvres caritatives du club, notamment le « Village SOS Enfants ».

 

La politique des achats privilégie les entreprises et la production locale, en réduisant de ce fait le « coût carbone » de l’acheminement des marchandises et favorisant l’économie locale. Le conditionnement des marchandises se fait en gros, évitant la multiplication des emballages en portions individuelles.

 

Le club pratique le tri sélectif et le recyclage des déchets. Les déchets « verts » sont compostés sur place et l’humus recueillis sert à fertiliser les plantations. Le reste est géré par une société de recyclage marocaine.

 

Le Robinson Club participe au nettoyage quotidien de la plage est des alentours.

 

L’éducation du personnel et l’information et la sensibilisation des clients à cette démarche écologique est le fer de lance du club. Un jour par semaine est consacré à l’écologie, à travers la journée de l’environnement. A cette occasion, les clients peuvent visiter les « coulisses » de l’hôtel, pour voir de leurs propres yeux tous les efforts qui sont déployés pour la protection de l’environnement.

 

Régulièrement, des étudiants des écoles d’Agadir effectuent aussi cette visite, afin de sensibiliser les jeunes générations aux bonnes pratiques de gestion et d’écologie.


Au niveau social :

Les stagiaires de la Robinson School
Les stagiaires de la Robinson School

Chaque travailleur du Robinson Club dispose d’un contrat de travail (ou de formation  - stage) en bonne et due forme. Cela représente 380 emplois fixes, 95 apprentis et 40 stagiaires. 20% des employés sont Allemands et 80% proviennent du marché local de l’emploi.

 

Depuis le début de son activité, le Robinson Club a investi dans a formation du personnel local. Et depuis six ans, la « Robinson School» est la seule école hôtelière allemande en Afrique. Les jeunes Marocains suivant cette formation reçoivent un diplôme reconnu en Allemagne et au Maroc. 95 jeunes reçoivent une formation technique, dispensée par 19 formateurs, sur un an, en cours intensifs. Ils apprennent 4 langues et suivent 20 modules techniques, dans six disciplines en relation avec l’hôtellerie : Restauration, Cuisine, Technique hôtelière, Réception, Hébergement et SPA.

 

Cette formation est gratuite et chaque stagiaire reçoit une bourse mensuelle lui permettant de couvrir tous les frais inhérents à sa scolarité. Tout le matériel scolaire et les vêtements et la nourriture sont fournis gratuitement.

 

Au niveau des chiffres, chaque année 2800 candidats postulent pour entrer dans l’académie, 2/3 viennent d’Agadir et le reste des autres villes du Maroc. Les candidats doivent être âgés de 17 à 27 ans, avoir le niveau BAC et ne pas être déjà en possession d’un diplôme d’hôtellerie. Le taux de réussite est de 88% et de 50 à 60% des lauréats sont ensuite engagés dans le club. Ce projet renforce l’image du club, joue un rôle social très important et est une source de main d’œuvre qualifiés pour le club. 40% des employés fixes marocains proviennent de la Robinson School.

 

Une autre action du Robinson Club est son soutien à l’association « SOS Village d’Enfants ». Placée sous la présidence d’honneur de SAR la Princesse Lalla Hasna, l’Association marocaine des SOS Villages d’enfants est membre de la Fédération internationale des SOS Villages d’enfants. Le Robinson Club récolte entre autre des dons des clients et verse intégralement les recettes des ventes de produits du jardin bio. Des collectes de vêtements et de jouets sont aussi organisées. Les « mamans » qui s’occupent des enfants sont formées à travers le Roby Club des enfants.

 

En plus de cela, le Club aide aussi l’orphelinat d’Agadir, en proposant à ses clients de faire des dons en faveur des orphelins.

 

Notons encore une démarche originale : le programme des chats du Robinson Club. Comme partout au Maroc, de nombreux chats errants se baladaient dans les environs. Trois vétérinaires sont venus d’Allemagne et tous les chats errants ont été auscultés, soignés, vaccinés et stérilisés. Trois refuges pour chats ont été placés dans l’enceinte du club, proposant de la nourriture sèche et de l’eau aux minous. Les chats qui ont été soignés portent tous un collier du club. Ce sont donc les chats du « Robinson » ! De cette façon les clients et les enfants peuvent facilement identifier les chats avec les quels ils peuvent jouer sans crainte.

 

Vous le voyez, le développement durable offre de nombreuses facettes et représente bien plus que de actions de « façade » ou de « communication ». C’est un vaste programme qui se gère et se planifie au quotidien. Mais les résultats sont plus que bénéfiques, tant pour l’image de l’entreprise, que pour son bon fonctionnement et la satisfaction des clients et de la population locale.

 

Nous souhaitons une bonne continuation au Robinson Club d’Agadir dans cette voie du tourisme responsable et durable.


Panneaux solaires sur le toit du Robinson Club
Panneaux solaires sur le toit du Robinson Club

Le coin nature, avec les principaux trophées remportés par le Robinson Club
Le coin nature, avec les principaux trophées remportés par le Robinson Club

Une piscine de rêve, majoritairement chauffée à l'énergie solaire
Une piscine de rêve, majoritairement chauffée à l'énergie solaire


Marc D'Haenen




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux