thrmagazine

Marrakech: Baisses inquiétantes pour le tourisme


Vendredi 16 Mars 2012

-12% en décembre mois réputé faste pour cette destination
Le marché français a enregistré un repli de 21% en 2011
L’Italie (-48%) et l’Espagne (-20%) en chute libre



Marrakech:   Baisses inquiétantes pour le tourisme

 Les touristes étaient de moins en moins nombreux en 2011 et la tendance se poursuit pour 2012 puisque les principaux marchés émetteurs européens sont en difficulté

   

   Le tourisme va mal à Marrakech. Les professionnels s’attendent à une année très difficile en 2012 liée à la crise économique que traversent les principaux marchés émetteurs européens. Crise dont ils ont fait les frais en 2011 déjà. Avec des réservations en recul pour 2012, il y a très peu de visibilité sur le secteur. L’an dernier, le secteur a cumulé une chute de 9% comparativement à 2010.

 

   Ce repli s’est traduit par une baisse identique au niveau des nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés à Marrakech. La tendance à la baisse avait déjà été relevée par les professionnels. Elle vient d’être confirmée par les statistiques officielles de l’observatoire du tourisme pour 2011. Depuis 2007, le délai de diffusion de ces statistiques se rallonge.

 

   Auparavant, il fallait 25 jours pour publier des chiffres déclarés par les établissements d’hébergement. Aujourd’hui, ce recoupage nécessite visiblement plus de temps. C’est la première fois que les chiffres réels sont bien plus mauvais que les prévisions. D’après les statistiques, décembre dernier, mois où habituellement le tourisme se refait une santé, a connu un sérieux repli de 12%. Cette baisse est due essentiellement aux résultats négatifs enregistrés par les non-résidents (-15%).

 

   Les pays émetteurs ont connu ainsi des baisses drastiques à l’instar du marché italien où les chutes ont été de 48% ou encore le marché espagnol avec 20% de baisse. Les Européens, friands pourtant du produit Marrakech en décembre, sont de moins en moins nombreux à opter pour la cité ocre en période de fête. En revanche, les touristes en provenance des pays arabes si. Ce marché a enregistré une hausse de 36% en décembre dernier.


  En arrivées et nuitées cumulées, c’est le marché français qui inquiète davantage. Il a connu une chute de 21% au niveau des arrivées et de 14% en termes de nuitées. Ce marché représente, rappelons-le, la moitié du volume du tourisme non-résident à Marrakech. Le marché anglais a enregistré une baisse de 1% avec un repli de 12% en décembre et ce, au moment même où les fréquences aériennes sont de plus en plus nombreuses à partir de Londres.  De son côté, le tourisme résidentiel se porte bien. Il a progressé de 14% en 2011 générant plus de 145.000 nuitées.


    L ‘Economiste  Badra BERRISSOULE


Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux