thrmagazine

Marrakech Hébergement : Haro sur l’informel avec ses 30 000 lits.


Mardi 20 Mars 2012

A Marrakech, première destination touristique du pays, une cellule de veille a été mise en place conjointement par le ministère de l’Intérieur et le ministère du Tourisme. Bifurquée en 2 commissions, dont chacune est composée de plusieurs éléments de la wilaya, la police, la protection civile et des délégués du ministère, la cellule de veille sillonne principalement l’ancienne médina et le quartier Hivernage, depuis déjà 2 semaines.



Marrakech  Hébergement :  Haro sur l’informel avec ses 30 000 lits.

« Notre mission s’avère très compliquée et difficile. Çela va prendre plus de temps que prévu », nous prévient une source qui fait partie de la cellule de veille chargée de sévir contre l’informel à Marrakech.

 

   A Marrakech, première destination touristique du pays, une cellule de veille a été mise en place conjointement par le ministère de l’Intérieur et le ministère du Tourisme. Bifurquée en 2 commissions, dont chacune est composée de plusieurs éléments de la wilaya, la police, la protection civile et des délégués du ministère, la cellule de veille sillonne principalement l’ancienne médina et le quartier Hivernage, depuis déjà 2 semaines.

 

   Objectif, faire un inventaire des unités qui opèrent dans l’informel (riads, maisons d’hôtes, appartements) et sensibiliser leurs propriétaires, les mobiliser et trouver des solutions pour les intégrer dans le circuit formel. « Notre mission s’avère très compliquée et difficile. Çela va prendre plus de temps que prévu », nous prévient une source qui fait partie de cette cellule de veille. La cause du retard, selon la même source, est la complexité de ce réseau et l’apparition de nouvelles unités chaque jour.

 

On va sévir !

Ainsi, le gouvernement compte prendre le taureau par les cornes et instaurer la légalité dans un secteur très vital pour l’économie du pays. « Le manque à gagner est énorme pour l’État, ainsi que pour les professionnels. Nous allons être intransigeants et nous allons sévir contre l’informel !», a déclaré tout récemment le ministre du Tourisme Lahcen Haddad lors d’une conférence de presse.

 

   Contacté par le Soir échos, le ministère du Tourisme nous confirme la création de cette cellule contre l’informel et nous fait part de sa volonté à le combattre. « Pour pallier au phénomène important des structures d’hébergement touristique (hôtels, maisons d’hôtes, gîtes, etc.) exerçant dans la non-conformité des dispositions légales et réglementaires, le ministère de l’Intérieur et le ministère du Tourisme ont signé dernièrement une circulaire conjointe relative au classement hôtelier et à la lutte contre l’informel.

 

   Une démarche intégrée s’articulant autour de deux volets, préventif et correctif, a été élaborée par les deux ministères en vue de régulariser la situation des établissements d’hébergement non classés », déclare le ministère. En effet, les actions préventives mettent en exergue l’importance de l’application des dispositions légales et réglementaires tel que spécifié par la loi 61-00 régissant les processus d’autorisation et de classement des établissements touristiques.

 

  L’objectif étant d’une part, de s’assurer de l’obtention de tout établissement d’hébergement touristique en construction, en rénovation ou en extension, d’un classement technique provisoire et d’autre part, de systématiser le classement d’exploitation dès l’ouverture d’un établissement d’hébergement touristique.

 

Haro sur l’informel, mais aussi sur la prostitution

Ceci dit, cette traque à l’informel cache d’autres objectifs. « Nous recevons parfois des visites. La plupart du temps, on les contourne. Vous savez, l’informel est très répandu et tout le monde trouve son compte dans cette situation », nous lance un propriétaire d’appartements au quartier l’Hivernage. Il fait, en effet, allusion au bakchich que reçoivent certains agents de contrôle. Cependant, avec l’arrivée des islamistes au pouvoir, la situation semble prendre une autre tournure. « Le contrôle de ce mois-ci semble plus corsé et les gens ont été prévenus. On est actuellement sur nos gardes et on fait attention.

 

  Certains riads où on propose de la prostitution ont carrément interrompu cette activité. Tout le monde a peur ! ». Vous l’avez bien compris, l’objectif est certes de combattre l’informel mais aussi la prostitution et le proxénétisme qui prospèrent dans ce genre d’endroits. Les réseaux mafieux bien organisés qui proposent ces services aux touristes attirés par le tourisme sexuel à Marrakech, sont sur leurs gardes ces jours-ci. La chasse à l’informel n’a fait que commencer, celle de la prostitution également…

 

Informel : 30 000 lits à Marrakech

Et pour avoir une idée quant à l’ampleur de ce phénomène, l’Observatoire du tourisme a effectué une étude en 2011. Réalisée au niveau de l’aéroport de Marrakech-Ménara portant sur la répartition des séjours dans la ville par nationalité et par type d’hébergement, son constat est assez surprenant. « Plus de la moitié des touristes étrangers qui arrivent à l’aéroport Marrakech Ménara fréquentent les établissements d’hébergement touristique classés (58 %). Mais, en 2ème position, on retrouve les maisons d’hôtes avec 27 % de part de marché. », note l’Observatoire du tourisme.

 

  Dans les détails, ce sont  les Allemands qui occupent la 1ère place des clients des maisons d’hôtes avec  une part de 65 %, suivis par les Britanniques (45 %) et les Italiens (43 %). 65% des MRE regagnent leurs familles et amis et seulement 12 % d’entre eux optent pour les hôtels. Si le secteur de l’informel n’est pas bien cerné, on estime à 30 000, le nombre des lits que propose ce créneau à Marrakech. A comparer avec les 55 000 lits des unités classées de la ville, on comprend l’impact d’un tel phénomène.

 

      Source : Le Soir-échos


Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux