thrmagazine

Marrakech tourisme La double innovation du fonds de promotion Concertation et implication régionales dans l’effort de promotion


Mercredi 8 Janvier 2014

La démarche s’inscrit sur une durée de 4 ans
400 millions de DH pour soutenir l’aérien et la communication. La démarche pour créer un fonds régional de tourisme est un modèle à suivre et l’ONMT se dit prêt à conduire le même soutien pour d’autres villes touristiques comme Fès ou Agadir



La démarche s’inscrit sur une durée de 4 ans
400 millions de DH pour soutenir l’aérien et la communication. La démarche pour créer un fonds régional de tourisme est un modèle à suivre et l’ONMT se dit prêt à conduire le même soutien pour d’autres villes touristiques comme Fès ou Agadir

   C’est la grande nouveauté du programme d’investissement pensé pour Marrakech. Un fonds régional de promotion de tourisme d’un montant de 400 millions de DH vient d’être créé pour la ville, vitrine du tourisme national. L’accord conclu entre l’ONMT, la Ville et la Région et paraphé devant le Souverain le 6 janvier dernier permet aux parties signataires de renforcer leur coopération dans les domaines de l’aérien, de la communication, de l’évènementiel, ainsi qu’en matière de segments et de produits thématiques offerts.
 
La démarche est innovante à plusieurs titres comme le souligne Abderrafiî Zouiten, directeur de l’ONMT. La création de ce fonds découle d’une démarche participative qui a rassemblé les autorités locales, la mairie, la région et un établissement public. La deuxième innovation est que ce fonds va opérer pour une durée de 4 ans. «Le mérite revient en grande partie à la mairie de Marrakech et aux autorités locales qui ont compris que le tourisme est l’affaire de tous et qui ont été très réactifs  aux besoins du secteur», indique Zouiten.
 
Pour Fatima Zahra Mansouri, mairesse de Marrakech, la démarche anticipe la régionalisation avancée tout en accompagnant la Vision 2020 pour le tourisme avec un montant conséquent dédié au secteur du tourisme dans la ville. Cette démarche, de l’avis de tous, est un modèle à suivre et l’ONMT se dit prêt à conduire le même soutien pour d’autres villes touristiques comme Fès ou Agadir.

Concrètement, une enveloppe de 100 millions de DH sera allouée annuellement au tourisme sur une période de 4 ans. La Ville contribuera à hauteur  d’un montant de 30 millions de DH. La Région engage 10 millions de DH pour ce fonds et  l’ONMT finance le reste, soit 60 millions de DH. Trois axes majeurs ont été identifiés: l’aérien, la promotion et l’événementiel. Les modalités d’affectation de cette manne supplémentaire pour la destination Marrakech ne sont pas encore définies.
 
 «Un comité local réunissant les trois partenaires signataires et les professionnels de Marrakech à travers le CRT notamment devra identifier les actions qui seront soutenues par ce fonds», relève Mansouri. Pour se positionner parmi les grandes destinations touristiques mondiales, Marrakech a besoin de plus de promotion pour augmenter les taux d’occupation, rappelle Hamid Bentahar, président du Conseil régional du tourisme. Par ailleurs, la croissance actuelle de Marrakech, +14% à fin novembre, ne permet pas d’absorber les capacités qui arrivent sur le marché.
 
  A noter que 8.000 lits supplémentaires sont  programmés entre 2014 et 2016, essentiellement dans la catégorie  haut de gamme. Le nouveau fonds de promotion touristique devra justement permettre à Marrakech de s’attaquer avec plus d’outils aux marchés porteurs de potentiel comme l’Allemagne, la Grande-Bretagne… «Et puis la taille et la qualité du produit de Marrakech mérite qu’on aille chercher des clients un peu plus loin. Dans les pays de l’Est, les marchés américain ou brésilien», espère Bentahar.
 
   Et pour pouvoir ramener des touristes à Marrakech, il faut bien entendu de l’aérien. Le fonds devra être affecté à l’ouverture de nouvelles lignes aériennes. Le Conseil régional du tourisme de Marrakech a déjà identifié des aéroports prioritaires en Allemagne, en Grande-Bretagne, en province française et à New York. «Le rêve de tous les professionnels locaux est de voir justement Marrakech connectée à de long-courriers», espère le président du CRT de Marrakech.
 
Soutien à l’événementiel
Outre l’aérien et la promotion touristique, le fonds devra aussi soutenir les manifestations d’envergure internationale qui sont organisées à Marrakech à l’instar du Festival du cinéma, le Festival des arts populaires, qui ont toujours bénéficié d’une dotation financière du Conseil de la ville et de l’ONMT. 

La ville abrite également des événements sportifs comme le Grand prix  pour la course automobile et le Festival du rire à l’initiative de l’humoriste Jamel Debbouze. Ce sont des manifestations qui donnent une visibilité très importante de Marrakech sur les médias internationaux et font de la promotion touristique pour la destination Maroc.
 
 Source : l’economiste.com par Badra BERRISSOULE


Mohamed Rial



Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux