thrmagazine

Tourisme Marché français 40è édition du salon IFTM Top Résa. Le Maroc, première destination non européenne des français.


Jeudi 27 Septembre 2018

Les intentions de départs en vacances des Français en hausse et le retour en grâce du Tour-operating sur le Maroc. Après une timide embellie l’année dernière, les intentions de départ en vacances d’été se sont confirmées à la hausse cette année dans les pays européens interrogés. La France arrive en tête avec 69% des Français envisageant de partir cet été (57%), devant l’Espagne (16%), l’Italie (8%) et le Portugal (7%).



 

Les intentions de départs en vacances des Français en hausse et le retour en grâce du Tour-operating sur le Maroc. Après une timide embellie l’année dernière, les intentions de départ en vacances d’été se sont confirmées à la hausse cette année dans les pays européens interrogés. La France arrive en tête avec 69% des Français envisageant de partir cet été (57%), devant l’Espagne (16%), l’Italie (8%) et le Portugal (7%).

 L’année 2018 devrait confirmer le retour en grâce du Maroc. Forts de cette reprise, les tour-opérateurs en font l’une de leurs destinations phares de la saison, et se renforcent côté clubs et côté circuits, tout en confirmant la prééminence de Marrakech et Agadir de quoi susciter l’arrivée de nouveaux TO (ex : Héliades) et aussi pousser les TO historiques à renforcer leurs engagements, en particulier sur les clubs.

 Les voyagistes peuvent s’appuyer sur un boom de l’offre aérienne vers le Maroc. Parmi les nouveautés, figurent ainsi le lancement de lignes Toulouse/Marrakech (3 vols/semaine), Lyon/Agadir (2 vols/semaine) ; Bordeaux/Essaouira (2 vols/semaine) chez Easyjet ou encore Bâle- Mulhouse/Agadir (1 vol/semaine) chez Air Arabia. Transavia pour sa part affiche une croissance de 30% de ses capacités pour 2018.

.             Les Arrivées Globales au Maroc des Touristes Français en 2017 ont enregistré plus de 3.533.000  touristes (+8% par rapport à 2016) et dépassent le chiffre record enregistré en 2014 (3,494.000). Après une baisse enregistrée en 2015 et 2016, les arrivées au Maroc des Touristes Français Etrangers (TES) ont redécollé en 2017 et ont enregistré une augmentation de 11% par rapport à 2016.  

  Les nuitées en 2017 ont suivi l’évolution des arrivées et ont enregistré une nette augmentation de 15% en 2017. Les nuitées du premier semestre 2018 confirment l’impact positif de l’augmentation des arrivées des touristes français au Maroc (+17%).  Le Maroc a affiché une progression de 16% de l’activité des Tour-opérateurs moyen courrier au titre de la saison hiver 2017-18 et actuellement une progression de 17% pour l’été 18 (à fin juillet 2018).

 Au sujet des principales nouveautés du Programme aérien Hiver 17-18 ; à retenir : le lancement par Easyjet de lignes Toulouse/Marrakech (3 vols/semaine), Lyon/Agadir (2 vols/semaine) ; Bordeaux/Essaouira (2 vols/semaine) ;

Bâle-Mulhouse/Agadir (1 vol/semaine) chez Air Arabia.

Transavia pour sa part affiche une croissance de 30% de ses capacités pour 2018 et des nouveautés à commencer par le Paris/Dakhla (1 vol/semaine), le Paris/Rabat (3vols/semaine), Casablanca/Nantes (3vols/semaine) ; 2 nouvelles lignes lancées par Ryanair Bordeaux/Fès et Bordeaux/Brest (2vols/semaine)
 Concernant l’hôtellerie à Agadir, la filiale française de FTI inaugure, dès cet hiver, son premier Club «FTI Privilège»,  au Village Les Dunes D’OR, un concept club 100% francophone dédié à la clientèle française et le Maroc sera la première destination. FTI Voyages a mis en place une stratégie ambitieuse ces dernières années au départ de la France. Le Maroc est l’une des 3 destinations prioritaires du groupe avec plus de 150 contrats hôteliers disponibles sur la plateforme B to B et sur le site B to C du voyagiste dès 2019. Les progressions enregistrées sur le Royaume sont importantes, +587% en 4 ans et +144% en objectif hiver 2018/19 par rapport à l’hiver 2017/18.
  FTI Voyages, qui est la branche française du holding FTI basé en Allemagne, dispose de plus de 6 500 hôtels contractés à travers le monde. En 2017/2018 (année touristique novembre-octobre), il a traité plus de 165 000 clients au départ de la France (toutes destinations confondues) grâce notamment à son référencement par l’ensemble des grands réseaux de distribution français et des agences en ligne (Carrefour Voyages, Havas voyages, Selectour, lastminutes.com, Leclerc voyages…). D’ailleurs l’arrivée de FTI à Agadir, suite à un partenariat avec Atlas Hospitality, a tenu ses promesses et a favorisé et les arrivées allemandes et les arrivées françaises dans la destination balnéaire.
  Le marché français reste d’ailleurs, le premier marché européen émetteur de touristes, pour Agadir. Si ce n’était pas le manque de capacité litière, notamment dans la catégorie Villages Clubs, la destination aurait connu plus de clients français et allemands, et autres, encore. Toute la promotion diversifiée par le Conseil Régional du Tourisme d’Agadir ( CRT)  apporte ses fruits mais reste toujours handicapée par le manque de capacité litière, handicap majeur que vit la destination à cause des établissements hôteliers vétustes, des hôtels en perpétuel chantier, des hôtels fermés , des hôtels jamais rénovés etc…
La présence du CRT Agadir au Top Resa a été bien marquée par le dynamisme de sa directrice Asmaa Oubou, accompagnée par l’assistante de direction Amina, le pilier administratif et la mémoire vivante  du CRT bien avant sa création, lors du GRIT. Les deux jeunes femmes, animées d’une conscience professionnelle, ont assumé à merveilles la tâche : réunions, présentation du produit, proposition de partenariat, rencontre des responsables officiels dont Adel El Fakir, nouveau DG de l’ONMT, qui a participé à son premier salon international du tourisme. EL Fakir a laissé une très bonne impression chez tous les gens qu’il a rencontré, par sa chaleur humaine, sa courtoisie, sa modestie et sa volonté de bien réussir sa mission, avec l’apport de tous,  a-t-il précisé.

 A savoir que le Top Resa, baptisé IFTM : International French Travel Market, à fêté ses 40 ans, cette année. 40 ans pour un salon, c’est une longévité assez remarquable. 528 stands représentant 1 600 marques répartis sur 31 000 m2. L’an dernier, 32 480 professionnels du tourisme se sont rendus sur le salon.
  IFTM s’est déroulé pour la première fois sous le haut patronage de trois ministères et institutions: le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère de l’Economie et des Finances, et l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT)…
                                                                                                Mohamed RIAL









Mohamed Rial




Recherche

Météo Agadir

Facebook







Partager ce site


Galerie
THR-Jan_Fev_2016_Magazine1-1
THR-NOV_DEC_2015_Magazine1-1-1
C1_Aout_Sep_15 (2)
Couverture_THR_Nov_Dec_2014 (2)
THR_Couv_01_Sep_Oct
THR-Juillet_Aout_2014_On_Line-1




Galerie
020
019
018
017
016
015
014
013
012
011
005
bateaux